Le contenu

À faire de son vivant – Formalités suite à un décès

Dispositions à prendre de son vivant
(édition 06/2019)
Maintenant que vous êtes à la retraite, il est recommandé de constituer de son vivant un dossier aussi complet que possible rassemblant l’ensemble des informations courantes, administratives et financières concernant le foyer. Il est temps de penser à vous, d’économiser les pas et les recherches inutiles, bref de vous organiser au mieux et faciliter la tâche du conjoint, de la famille proche ou même d’amis, dans le cas de la disparition d’un des membres du couple.

Il peut se présenter de différentes façons et être constitué de “fiches”, faire l’objet d’un “tableau”, être contenu dans un cahier, dans un classeur ou dans une clef USB. L’essentiel est qu’il contienne les informations indispensables et que le conjoint (ou la famille proche) sache où le trouver, que ce soit sous forme informatique (nom du fichier, emplacement, mot de passe éventuel) ou papier.

Une liste des principaux renseignements à faire figurer dans ce dossier est présentée dans le document. Elle n’est bien sûr pas exhaustive mais peut servir de guide et peut être modifiée et complétée en tant que de besoin  (attention à la confidentialité)

Les démarches et formalités après un décès
(édition 06/2019)
 La déclaration de décès doit être effectuée dans les 24 heurs à la mairie du lieue de décès.  Se munir des pièces suivantes :

 1. Le certificat constatant le décès au domicile établi par un médecin ou en cas d’accident établi par la police ou la gendarmerie.

 2. Le livret de famille ou une pièce d’identité appartenant au défunt (la carte de séjour pour les étrangers).

 3. Un justificatif d’identité pour la personne déclarante.

Si le défunt a souscrit une assurance obsèques faire intervenir l’entreprise liée par ce contrat. Les entreprises de pompes funèbres peuvent être mandatées pour effectuer cette déclaration administrative lors du décès au domicile.

Publié le : 22 octobre 2020